LE VPH (VIRUS DU PAPILLOME HUMAIN)

Virus qui peut causer des verrues génitales, condylomes et augmenter les risques de cancer.

Il existe une centaine de types de VPH susceptibles d'infecter différentes parties du corps et de différentes façons. (Il est possible d'être infecté par plus d'un type à la fois).

Ce virus peut toucher autant l'homme que la femme.

Parfois asymptomatique

Symptômes :

  • Des verrues génitales peuvent apparaître sur le pénis, le scrotum et les cuisses ainsi qu'à l'intérieur ou à l'extérieur de la vulve ou de l'anus.

Modes de transmission :

  • Relations sexuelles orales, vaginales ou anales non protégées avec une personne déjà infectée par le virus.
  • Dans le cadre d'autres activités sexuelles impliquant des contacts cutanés.
  • Même sans verrues ou condylomes visibles, il est possible de propager le virus.

Comment savoir si vous êtes infectés par le VPH :

  • Un examen des cellules au niveau génital permet de le savoir (TEST PAP).
  • Un test, pour les femmes seulement, peut dépister les 13 VPH les plus dangereux de causer le cancer.
  • Si vous êtes concernés par l'un ou l'autre des modes de transmission, vous devez passer un test de dépistage.
  • Si vous avez des symptômes, il est conseillé de consulter un médecin rapidement.

Vaccination :

  • Pour les femmes entre 9 et 45 ans. (gratuit pour les 18 ans et moins)
  • Protège contre les 4 types les plus fréquents.
  • Le vaccin est aussi disponible pour les hommes de 9 à 26 ans.

Traitement :

  • Le VPH disparaît du corps tout seul dans 90% des cas, sinon il est conseillé de renforcer votre système immunitaire et d'assurer un suivi médical pour les complications possibles.
  • À l'heure actuelle, il n'existe pas de traitement contre le VPH, mais on peut traiter les inconvénients occasionnés par le virus, c'est-à-dire les verrues et les altérations des cellules du col de l'utérus. Il n'est pas nécessaire d'exciser les verrues génitales. Le médecin (ou l'infirmière) dispose à cette fin de différentes méthodes :
    • Liquide ou crème appliqué directement sur les verrues
    • Détruire les verrues par congélation
    • Brûler les verrues
    • Ablation chirurgicale des verrues
      (Même traitées, les verrues sont susceptibles de réapparaître)
  • S'il n'est pas traité, on a découvert que le VPH s'attaque aux cellules du col de l'utérus et peut provoquer le cancer. On a aussi constaté qu'il favorise l'apparition de d'autres types de cancers, comme les cancers de l'anus (aussi bien chez l'homme que chez la femme), du pénis, du vagin et de la gorge.