LE LGV (LYMPHOGRANULOME VÉNÉRIEN)

Il s'agit d'une infection transmise sexuellement qui a fait son apparition il y a peu de temps au Canada. Elle est causée par un certain type de bactéries associée à la chlamydia. Le LGV peut causer des problèmes de santé graves et doit être traité.

Modes de transmission :

  • Relations sexuelles orales, vaginales ou anales non protégées avec une personne déjà infectée.

SYMPTOMES: 

  • Une plaie ou une enflure indolore peut apparaître à l'endroit où les bactéries ont pénétré dans l'organisme.
  • La plaie ou l'enflure peut être sans douleur et être à l'intérieur du corps. La plaie peut disparaître sans traitement, mais même si cela est le cas, il est possible d'être encore infecté par la bactérie et vous devez recevoir un traitement.
  • Au deuxième stade de la maladie, des symptômes semblables à ceux de la grippe peuvent se présenter, les ganglions lymphatiques peuvent enfler et il peut y avoir un écoulement de la région génitale ou anale.
  • Au troisième stade de la maladie, il peut avoir une obstruction des ganglions lymphatique entrainant  un éléphantiasis génital , des sténonses ou des fistules anales. 
  • Si vous avez des symptômes, il est conseillé de consulter un médecin rapidement.

Comment savoir si vous êtes infectés par le LGV :

  • un test de dépistage est disponible par prélévement ou sanguine ( un peu moin efficace) 
  • Le diagnotic peut être aussi être établi avec les symptômes et l'historique du patient

Traitement :

  • Le LGV peut se traiter à l'aide d'antibiotiques.
  • S'il n'est pas traité, le LGV peut laisser au niveau des organes génitaux et de l'anus des cicatrices qui peuvent exiger une intervention chirurgicale. Dans de rares cas, le LGV peut même causer la mort.