LA GONORRHÉE

Elle peut infecter le pénis, le rectum, la gorge, les yeux et le col de l'utérus.

Moyens de transmission :

  • Relations sexuelles orales, vaginales ou anales non protégées avec une personne déjà infectée.
  • Possibilité de transmettre la maladie au bébé au moment de l'accouchement.

Parfois asymptomatique

Symptômes :

  • Chez la femme :
    • Changements ou augmentation des pertes vaginales
    • Démangeaisons vaginales
    • Légers saignements même en dehors de la période des règles
    • Saignements durant ou suivant les rapports vaginaux
    • Douleurs dans le bas-ventre
    • Douleurs au moment d'uriner
  • Chez les hommes :
    • Sensation de brûlure au moment d'uriner
    • Écoulement d'un liquide clair ou blanchâtre du pénis
    • Sensation de brûlure ou de démangeaison au niveau du méat urinaire
    • Douleurs testiculaires

Comment savoir si vous êtes infectés par la gonorrhée :

  • Seul un test de dépistage avec un échantillon d'urine ou par auto-prélèvement permet de détecter une gonorrhée.
  • Le test de l'auto-prélèvement doit être fait dans tout les endroits où il y a eu un risque sexuel afin de détecter une gonorrhée. 
  • Si vous êtes concernés par l'un ou l'autre des modes de transmission, vous devez passer un test de dépistage.
  • Si vous avez des symptômes, il est conseillé de consulter un médecin rapidement.

Traitement :

  • La gonorrhée peut se traiter à l'aide d'antibiotiques.
  • Les personnes atteintes de la gonorrhée doivent aussi se faire testé pour une autre ITS appelée chlamydia, car elles sont souvent combinées. 
  • Si elle n'est pas traitée, la gonorrhée peut entraîner des douleurs pelviennes de façon continue et peut mener à la stérilité.
  • Il y a une augmentation  de  cas de gonorrhée qui  résiste aux antibiotiques.