Comment se protéger

Les meilleures façons de se protéger sont :

  • Utilisez correctement un condom en latex ou en polyuréthanne chaque fois que vous avez des relations vaginales ou anales.
  • N'utilisez que des lubrifiants à base d'eau ou à base de silicone. Les lubrifiants à base d'huile peuvent endommager les condoms en latex.
  • Limiter ne nombre de partenaires sexuels.
  • Passez régulièrement des tests de dépistage… Pour quelles raisons se faire dépister?
    • Parce que vous avez eu des rapports sexuels non protégés.
    • Parce que vous êtes en couple et exclusif sexuellement et que vous voulez arrêter de porter le condom.
    • Parce que vous avez été en contact direct avec le sang de quelqu'un d'autre.
  • Évitez de partager les jouets sexuels. Si non, couvrez chaque objet d'un nouveau condom avant de l'utiliser. Il est aussi important de bien nettoyer vos jouets entre une utilisation vaginale et anale.
  • Utilisez un condom ou une digue dentaire chaque fois que vous avez des relations orales.
  • Choisissez des formes de stimulation sexuelle qui présentent peu ou pas de risques de transmission des ITSS, comme la masturbation ou le massage sensuel.
  • Si vous êtes séropositive et enceinte, un traitement anti-VIH et des soins appropriés peuvent réduire les risques que votre bébé attrape le VIH à moins de deux pour cent.
  • Si vous êtes consommateur de drogues :
    • Utilisez toujours une aiguille et une seringue stériles (disponible à nos bureaux, dans les urgences des centres hospitaliers, des les pharmacies, à Point de Rue et à Hépatites Ressources).
    • Utilisez votre propre matériel (comme les pipes, billets de banque, pailles, réchauds, eau, tampons d'alcool).
    • Passez un test de dépistage du VIH et de l'hépatite C. Cliquez ici pour nous donner votre nom.
  • Prophylaxie post-exposition :
    • La prophylaxie post-exposition (PPE) est la prescription par ordonnance de médicaments antirétroviraux, contre le VIH, après l'exposition véritable ou présumée au VIH afin de prévenir l'infection. La personne doit se rendre à l'hôpital pour la prise de médicaments qui doit se faire dans les 2 à 72 heures suivant l'incident.